Premier amarrage au Grau d'Agde.

L'Ange Gardien profite de la douceur de l'été pour faire un tour du côté du Grau d'Agde.

Le bateau l'Ange Gardien est amarré à la terrasse d'un restaurant au Grau d'Agde, sur fond de coucher de soleil.
L'Ange Gardien à quai au Grau d'Agde, sur fond de coucher de soleil.

Après une première sortie en mer couronnée de succès à la fin du mois d'août, l'Ange Gardien s'offre une petite excursion bonus et profite d'une météo radieuse pour s'afficher à l'embouchure de l'Hérault.



Le digne successeur du

« Vieux Crabe » ?


"Quel plaisir de voir la silhouette d'un bateau traditionnel mouiller à nouveau dans le port du Grau !"

Force est de constater que le Vieux Crabe, précédent voilier Dundée à avoir baroudé dans les eaux de la Perle Noire, a su marquer les esprits et devenir, au fil des années, un symbole incontournable de l'authenticité du Grau d'Agde. Il était donc prévisible que son successeur, l'Ange Gardien, fasse une arrivée remarqué dans les eaux du port.

Et les riverains ne se sont pas privés de venir jeter un coup d'œil par-dessus le bastingage, ni de prendre quelques photos pour alimenter les réseaux sociaux.

Un lancement de l'activité prévu pour l'été 2021


Malgré les conditions sanitaires difficiles et le manque de visibilité sur l'année à venir, Michel REZÉ, capitaine de l'Ange Gardien, ne désespère pas de lancer officiellement l'activité saisonnière du bateau à l'arrivée des beaux jours.


D'ici là le bateau continue de faire peau neuve au Chantier Naval Marine & Compagnie, situé un peu plus en amont sur l'Hérault. Car en plus de promener sa silhouette élancée au gré des vents de Méditerranée l'espace de quelques heures, il devrait être également capable d'embarquer des passagers pour des croisières de plus longue durée. Ce qui implique d'être équipé de couchettes, et d'un carré où s'abriter lors des coups de tabac !


Mais les curieux(ses) devront patienter encore un peu avant de pouvoir découvrir l'aménagement intérieur, à moins de tenter leur chance en venant discrètement faire un tour du côté du chantier naval dans l'espoir d'entrapercevoir un peu plus en détail l'avancement des travaux.